logo site
SpipFactory.fr
Slogan du site

C’est une plateforme d’hébergement autogéré en association de loi 1901.
Propulsée par la mutualisation de Spip. Habillage Escal .

logo article ou rubrique
faire un don

Donner, le « Don » est-il un acte gratuit ?

De manière basique, lorsque nous parlons de « donner », qu’est-ce que c’est ? D’ailleurs, que visualisez-vous donc et qu’est-ce qui vous vient à l’esprit si je vous demande « qu’est-ce que "donner" » ?

« Donner », n’est-ce pas déjà : « j’ai envie de faire et/ou je dois faire un geste vis-à-vis de quelqu’un, un cadeau et je le fais ».

L’acte de donner, pour commencer, ne part-il pas de là ? D’une envie ou d’une nécessité qui, une fois ressenties, nous amène à faire, et ainsi à donner à une autre personne. Une autre personne qui, alors, va recevoir. Donner ainsi, c’est se dessaisir de quelque chose en notre possession au profit de quelqu’un d’autre.

Voila, la base de l’acte de don est posée : « j’ai envie ou je dois donner quelque que chose, je le donne et l’autre le reçoit ». Évident… non ! En plus, normalement, je suis content de donner, ça fait plaisir tout comme l’autre est censé être content de recevoir et je serai satisfait de voir son plaisir. Une boucle de plaisir donc. Du moins dans l’absolue et l’idéal…

« Donner » peut en effet être bien pernicieux tout autant que merveilleux.

Lorsque quelqu’un fait un geste envers nous, qu’il nous donne quelque chose, nous pouvons ressentir du plaisir à lui rendre un jour ou nous sentir dans l’obligation culturelle et sociale de le faire. C’est quelque chose de présent chez tous les humains, que cela soit conscient ou non, même si nous ne donnons pas généralement pour qu’on nous redonne, du moins consciemment... Ce n’est pas un acte en soi intéressé, même s’il y a toujours un intérêt dans le don. Mais le rendre qui est redonner, est inséparable du donner.

Cela peut surprendre certain d’entre vous et ne pas en surprendre d’autres, mais réfléchissez-y un peu.

Lorsque nous donnons souvent à quelqu’un et que celui-ci ne fait jamais de gestes vis-à-vis de nous, ne nous redonne jamais rien et finalement ne fait que prendre, que se passe-t-il ? Cela a des chances de nous déranger, si ce n’est nous affecté voire même nous agacé. C’est souvent source de tensions internes qui peuvent se transformer en prise de distance, en rejet, voire en conflit.

Il ne peut normalement y avoir « quelque chose de donner » sans qu’un jour « autre chose soit redonnée ». Il ne peut y avoir « don » sans le « contre-don »

L’objet du contre-don peut prendre bien des formes et sa valeur symbolique est généralement au moins équivalente si ce n’est supérieur. Le mot est lâché. Le don, est vu et compris comme un « échange symbolique ».

  • Et à qui redonne-t-on ?​

Généralement nous redonnons à celui qui nous a donné, mais nous pouvons aussi redonner à une tierce personne. Il peut ainsi y avoir contre-don vers un autre sur demande.

Jean-Christophe Villeneuve a écrit :
Hello
Sachant que
- je ne souhaite aucune rétribution pour Escal
- spipfactory a aussi participé au développement et à la "renommée" d’Escal
- la liste Escal est en grande partie alimentée par les usagers de spipfactory

Je ne vois donc aucun inconvénient à ce que spipfactory reçoive un don à condition que les choses soient clairement expliquées au donateur, comme tu l’as déjà fait .

Mais si de ton côté, ça te gène, dis-leur de boire un coup à ma santé et ça m’ira aussi.

JC

Alors, L’acte de don, ce serait : « j’ai envie de donner, je donne à quelqu’un qui reçoit et je recevrai un contre-don un jour comme je pourrai redonner à mon tour par moments ». Et là, vous pouvez voir les fils qui tissent les liens sociaux. Des fils qui peuvent être rompus car rien n’est jamais sûr, l’incertitude règne toujours et on peut toujours refuser de donner, de recevoir comme de contre-donner.

Rappelons donc, comme l’a dit Alain Caillé, que l’on ne peut penser le donner- recevoir-rendre sans penser son corollaire le prendre-refuser-garder.

Alors le don comme un acte gratuit, qui donne l’impression que dès qu’il y a « don » il y a désintérêt. Et pourtant, est-ce vraiment le cas ?

N’oublions pas, qui dit « intérêt » ne veux pas obligatoirement dire « être intéressé ». Il n’y a pas toujours une plus-value derrière un intérêt.
Le plaisir, par exemple, est souvent moteur de nos actes. Dans certains cas (certains dons par exemple), il est du domaine de l’intérêt personnel mais, « sans recherche de bénéfices », même s’il y en a un.
Qu’on le veuille ou non, il existe toujours un bénéfice neurologique ou psychologique inconscient.
Neurologique dans les molécules d’endorphine que cela génère et psychologique dans les compensations présentes. « Donner » n’est donc jamais gratuit. Il n’y a jamais désintérêt. Alors,

« donner » n’est jamais anodin.

Cela engage toujours soi et l’autre. Tout don, quel que soit sa forme, appelle à redonner un jour (le contredon), directement ou indirectement, que cela soit conscient ou non.

Le don : je donne, il/elle reçoit et redonnera un jour, à moi ou à quelqu’un d’autre, directement ou indirectement, un objet proche ou différent.

je conclurais cet article en citant :

  • les statuts de l’association

    TITRE II : COMPOSITION DE L’ASSOCIATION
    Article 7 : Composition de l’association

L’association se compose :
... / ...

  • d’hébergés sympathisants : sont considérés comme tels ceux qui adhèrent aux présents statuts, qui participent soit :
    ... / ...
    • par des dons ou de legs.

Les hébergés sympathisants peuvent assister et s’exprimer aux assemblées mais n’ont pas le droit de vote, sont exempts de cotisation.

  • et le règlement intérieur

    Article 4 : Modalités d’adhésion

... / ...

Article 4.2 : Principe financier

SpipFactory est auto-financé par les cotisations de ses membres. En cela, il ne sera jamais fait appel à des financements privés, ou à toute forme de partenariat commercial avec qui que ce soit, et il ne sera notamment pas fait appel à des ressources publicitaires (ex : publicité imposée sur le site des membres) ou à la vente des informations personnelles de nos membres.

Nous entendons ainsi garder notre indépendance.

Vos dons peuvent être adressé par virement sur le LIVRET A : 7556982015L

  • une chanson qui résume bien mes propos.
    Chacun fait (c’qui lui plaît) - Chagrin d’amour - (1981)
qrcode:https://spipfactory.fr/faire-un-don

« Personne ne se lasse d’être aidé. L’aide est un acte conforme à la nature. Ne te lasse jamais d’en recevoir, ni d’en apporter. »

puceMentions légales puce

2017-2019 © SpipFactory.fr - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.3.20
Hébergeur : SpipFactory
Soutenir par un don